Skip to content

Mobilité électrique : quel impact sur nos déplacements ?

Electrique et nouvelles énergies   >    Passer à l'électrique

Réduction de la pollution, fluidification du trafic, boom de la micromobilité, essor de l'intermodalité... aucun doute, le développement en cours de la mobilité électrique a un impact sur nos déplacements, à la fois personnels et professionnels. 

 

Par Tristan - Publié le à 11/08/2021

Lecture : 3 min


Impacts de la mobilité électrique

Une nouvelle ère pour la mobilité

Nous y sommes ! Après de longues années où le véhicule électrique était cantonné au statut de projet, il est devenu aujourd'hui une réalité. Nous sommes en effet chaque jour plus nombreux à faire le choix de ces véhicules davantage respectueux de l'environnement : nous avons tous un ami, un collègue ou un membre de notre famille qui a opté pour un modèle électrique.  

Loin d'être une mode, l'impact s'annonce durable. Pour s'en convaincre, il suffit de jeter un œil aux derniers chiffres des ventes : selon l'association Avere-France, les ventes de véhicules particuliers et utilitaires 100 % électriques ont augmenté de 171 % entre mai 2020 et mai 2021. 

Et la tendance est tout aussi énergique du côté des flottes automobiles : selon le baromètre de L'Automobile & L'Entreprise, réalisé en partenariat avec Hyundai Entreprises, 50 % des entreprises interrogées ont eu davantage recours à des véhicules propres depuis l'entrée en vigueur du protocole WLTP (Worldwide Harmonised Light Vehicles Test Procedure) en mars 2020. Le chiffre passe même à 61 % pour les flottes de plus de 100 véhicules. La performance écologique des véhicules est devenu un critère incontournable pour 59 % des responsables de parc, juste derrière le coût de détention. 

La micro-mobilité s'installe dans nos rues

Dans le même temps, de drôles d'engins électriques sillonnent désormais quotidiennement nos espaces urbains. Vélos, trottinettes, hoverboards, gyroroues... regroupés sous l'acronyme NVEI (nouveaux véhicules électriques individuels), sont plébiscités par les adeptes de la micro-mobilité qui les utilisent pour faire le fameux 'dernier kilomètre'. Les ventes augmentent régulièrement : selon la Fédération des professionnels de la micro-mobilité (FPMM), le chiffre d'affaires du secteur a progressé de 7,1 % en 2020. Ce succès est lié aux côtés très pratiques de ces engins électriques mais aussi à la politique de subventions mise en place par de nombreuses collectivités. Par exemple, la Ville de Paris distribue une aide de 400 € pour l'achat d'un vélo à assistance électrique neuf ou d'un deux-roues motorisé électrique neuf de faible motorisation. 

Des impacts multiples

Bien sûr, le développement de cette mobilité électrique et, au-delà, la disparition progressive du modèle 'tout voiture', a de nombreuses conséquences. L'heure est ainsi à l'intermodalité : dans de très nombreuses villes, se développent des offres de mobilité intelligentes, englobant différents modes de transport. Aidé de son smartphone, l'usager peut ainsi réserver un parking pour déposer sa voiture, acheter son ticket pour aller au centre-ville en tramway, effectuer la dernière partie de son parcours en ayant loué un vélo électrique... 

Un effet positif sur le climat

Sur l'ensemble de son cycle de vie, un véhicule électrique émet 2 à 6 fois moins d'émissions de CO2 qu'un modèle thermique. Et, aujourd'hui, 80 % des composants des batteries lithium sont recyclables. Selon la Fédération européenne pour le transport et l'environnement, les voitures électriques émettent 63 % de CO2 en moins en Europe. L'impact sur l'environnement est donc positif car le véhicule électrique n'émet pas de rejets de gaz à effet de serre, de gaz polluants ou de particules. 

Et n'oublions pas qu'un véhicule électrique est silencieux : sachant que, la nuit, plus de 7 millions de Français subissent des nuisances sonores liées à la circulation entraînant parfois des conséquences sur leur santé, c'est loin d'être un détail ! 

Une offre de bornes en forte hausse

Pour faire rouler les véhicules électriques, il faut bien sûr des bornes de recharge. Un autre impact de l'essor de la mobilité électrique est le développement des points de recharge. Et les choses avancent ! En Europe, l'objectif est d'en installer un million à l'horizon 2025, tandis qu'en France, l'État consacre une enveloppe de 100 millions d'euros pour accélérer l'installation de bornes de recharge rapide sur le réseau national pour faciliter les déplacements longue distance. 

Une offre complète avec TotalEnergies

Signataire de la charte 'Objectif 100 000 bornes' fin 2020, TotalEnergies cherche également à faciliter votre mobilité électrique. La Compagnie vise 150 000 points de charge en Europe d'ici 2025, dont plus de la moitié en France. Et a développé une offre spécifiquement dédiée aux professionnels : 

  • EV Charge Business, qui vous permet d'équiper le parking de votre entreprise. 

  • EV Charge Employee, si vous souhaitez faire installer une borne au domicile de vos collaborateurs dotés d'un véhicule de fonction. 

  • EV Charge Homeoffice, dédiée aux travailleurs indépendants. 

  • EV Charge Public, tournée vers les établissements recevant du public. 

 

Avec Mobility, profitez de solutions de mobilité électrique pour les professionnels. En savoir plus.

 

Avec Mobility, profitez de solutions de mobilité électrique pour les professionnels. En savoir plus.

 

 

accéder aux actus et conseils

 

 

 

Retour

 

Article précédent                                                                                                                                                                                                                      Article suivant


Pour aller plus loin​​​​​​