Skip to content

Qu’est-ce que la maintenance prédictive ?

Télématique > Gérer sa flotte connectée

Les gestionnaires de flotte le savent : les coûts de maintenance des véhicules peuvent rapidement faire gonfler le TCO (Total Cost of Ownership ou coût total de possession d’un véhicule). De plus, les pannes fréquentes compliquent le bon déroulement de l’activité des collaborateurs. Pas étonnant donc que la maintenance prédictive ait le vent en poupe. Le principe : analyser les données télématiques pour intervenir avant la panne. Explications.  

 

Par Nicolas - Publié le 08/04/2021

Lecture : 4 min


Données de maintenance prédictive sur application

La maintenance prédictive, c’est quoi ?

Dans le secteur automobile, la maintenance prédictive vise à anticiper les pannes à venir. Grâce à la télématique embarquée, les gestionnaires de flotte suivent les données des véhicules en temps réel et peuvent intervenir à temps. Cela permet d’éviter les pannes et donc des réparations beaucoup plus coûteuses.

Quelle différence entre maintenance curative, préventive et prédictive ?

La maintenance curative consiste à réparer un véhicule une fois qu’il est tombé en panne.

La maintenance préventive consiste à changer les pièces avant la panne en se basant sur l’estimation du cycle de vie du véhicule et de ses composants.

Avec la maintenance prédictive, les gestionnaires de flotte sont invités à intervenir dès que l’analyse des données télématiques révèle des signes avant-coureurs. Ce suivi en temps réel permet d’anticiper les pannes et d’éviter de changer des pièces inutilement.  

Quelles sont les données clés pour la maintenance prédictive ?

Une solution comme l’offre FLEET Connect de MOBILITY permet d’anticiper les problèmes mécaniques des véhicules en envoyant au gestionnaire de flotte des alertes concernant les rendez-vous d’entretien et toute autre date importante pour le bon état du véhicule. Les interventions se font donc en amont. 

Le boîtier télématique installé dans le véhicule peut également alerter le gestionnaire quand il constate une anomalie sur la pression des pneus, les niveaux d’huile, du liquide de refroidissement ou du liquide de frein. Une alerte est aussi envoyée si une irrégularité est constatée au niveau du moteur.

Quid de la confidentialité des données ?

La maintenance prédictive se base sur le traitement et l’analyse des données télématiques du véhicule. Cela dit, leur usage est strictement encadré par le Règlement général sur la protection des données (RGPD).   

C’est pourquoi les équipes chargées de mettre en place la solution FLEET Connect se tiennent à disposition pour accompagner les collaborateurs qui bénéficient de la télématique embarquée : ceux-ci doivent savoir quelles données sont utilisées et pour quel usage. Ils ont bien évidemment un droit de regard sur toutes les données qui les concernent. 

Quels sont les avantages de la maintenance prédictive pour les gestionnaires de flotte ?

Pour les entreprises, mettre en place une politique de maintenance prédictive basée sur les données remontées par la télématique présente de nombreux avantages :

  • Réduction du nombre de pannes et donc du nombre de jours où les véhicules sont hors-service ;  
  • Allongement de la durée de vie des véhicules ;  
  • Économies substantielles grâce à la réduction des frais de maintenance et de dépannage ;  
  • Diminution des dépenses en carburant, car un véhicule mal entretenu et dont les pneus sont sous-gonflés consomme davantage ;  
  • Plus de sécurité pour les conducteurs qui circulent à bord de véhicules en meilleur état.  

  

Focus sur les coûts de réparation

On parle souvent du TCO, mais connaissez-vous le TCR (Total Cost of Repair ou coût total de réparation) ? Au montant des réparations, il faut en effet ajouter un certain nombre de coûts cachés : convoyage du véhicule en panne jusqu’au garage, taxi, véhicule de substitution…). Une raison de plus pour anticiper les pannes grâce à la maintenance prédictive.  

Quel avenir pour la maintenance prédictive ?

Puisqu’on parle de maintenance prédictive, risquons-nous à faire une prédiction ! Demain, les informations collectées grâce au boîtier télématique seront peut-être transmises automatiquement aux garages ou aux ateliers mécaniques. On peut imaginer une prise de rendez-vous automatique et un accès aux informations du véhicule en amont pour que le garage puisse immédiatement commander les pièces nécessaires. Cela accélèrerait l’ensemble du processus et ferait donc les affaires des gestionnaires de flotte.

 


Pour aller plus loin


 

Retour