Skip to content

Télématique : les données à surveiller pour réduire les risques

Télématique > Gérer sa flotte connectée

Avec la télématique embarquée, les gestionnaires de flotte peuvent disposer de nombreuses données qui leur permettent d’anticiper ou d’agir sur les risques routiers et d’assurer une plus grande sécurité pour leurs conducteurs. Comment cela est-il possible ? Rien de plus simple : grâce à la télématique embarquées les gestionnaires de parc mais surtout les conducteurs peuvent suivre des indicateurs de conduite orientés sécurité. 

 

Par Nicolas - Publié le 17/03/2021

Lecture : 4 min


Télématique prévention risques routiers

Tous les moyens sont bons pour réduire le risque routier

Les gestionnaires de flotte le savent mieux que quiconque : le risque routier est une réalité. Il représente la première cause de décès au travail et la Sécurité routière estime que 38 % (source : Observatoire national interministériel de la sécurité routière) des accidents de la route sont liés à un déplacement professionnel. Autre chiffre choc : 4 % (source : Observatoire national interministériel de la sécurité routière) des décès sur la route ont lieu lors d’un trajet réalisé dans l’exercice d’une mission professionnelle. 

Les entreprises ont une obligation légale d’assurer la sécurité de leurs collaborateurs. À ce titre, leur responsabilité est de fournir des véhicules conformes aux normes de sécurité. La télématique embarquée contribue au suivi de la bonne maintenance des véhicules (rappel des échéances d’entretien, contrôle technique, etc…). Ces alertes participeront pleinement à la sécurité des collaborateurs. 

Réduire les risques grâce aux données liées à la conduite

Les données recueillies grâce à la télématique permettent de suivre de très près les habitudes de conduite des conducteurs et de repérer les comportements à risque. Cela concerne généralement les éléments suivants :   

  • Excès de vitesse ; 
  • Accélérations et freinages brusques ; 
  • Virages et dos-d’âne négociés à trop vive allure ; 
  • Non-respect des distances de sécurité ; 
  • Nombre de kilomètres et temps de trajet sans pause. 

Identifier en temps réel de tels comportements permet aux gestionnaires de flotte d’intervenir rapidement auprès des conducteurs en question pour leur proposer un accompagnement. Celui-ci peut consister par exemple à suivre une formation aux règles d’éco-conduite pour réduire la consommation de carburant, les émissions de CO2, et favoriser une conduite plus souple et plus sûre. 

Il est parfois délicat de donner des conseils de conduite aux collaborateurs. À cet égard, la télématique est un allié de taille pour les gestionnaires de flotte, car les données remontées sont teintées d’un caractère d’objectivité difficile à contester. Ce dispositif permet aux conducteurs de s’autoévaluer en suivant eux-mêmes leurs indicateurs sur leur smartphone, ce qui les invite à améliorer leur façon de conduire.  

La mise en place d’un challenge interne visant à récompenser les progrès des conducteurs de la flotte peut également mobiliser les équipes. La solution FLEET Connect proposée par MOBILITY offre ainsi aux conducteurs un service de coaching, basé sur leurs données, qui favorise l’éco-conduite et la sécurité. Et les résultats sont indéniables : la sensibilisation et l’accompagnement personnalisé des conducteurs est susceptible de réduire de 20% le nombre des accidents de la flotte (source : Observatoire national interministériel de la sécurité routière). 

  

Réduire les risques grâce aux données liées au véhicule

La télématique embarquée est également une source précieuse d’informations sur l’état du véhicule. On le sait, si celui-ci est en mauvais état, il a plus de chances de subir ou de provoquer un accident. Les conducteurs et les gestionnaires de flotte apprécieront de recevoir en temps réel les alertes suivantes :  

  • Niveau d’huile trop bas (les autres liquides sont également concernés) ; 
  • Pneus sous-gonflés ; 
  • Rendez-vous vidange ou autre opération de maintenance ; 
  • Mauvaise utilisation du régime moteur. 

Le fait d’avoir un accès en temps réel aux données sur le véhicule renforce l’efficacité de sa maintenance, permet de limiter les pannes et autres risques associés tout en prolongeant la durée de vie des véhicules. 

On l’a vu, avec la télématique embarquée, les gestionnaires de flotte et les conducteurs ont la possibilité d’anticiper les risques routiers en analysant un certain nombre de données stratégiques. Celles-ci concernent la conduite ou le véhicule, et obéissent toutes à un seul et même constat : mieux vaut prévenir que guérir. 

 


Pour aller plus loin


 

Retour